LA  RADIOACTIVITE  

 

La radioactivité est présente partout sur la planète, qu’elle soit d’origine naturelle ou artificielle. 

  

Localisée dans les aliments, les matériaux de construction ou dans les caves sous forme de gaz (radon), elle est dangereuse à certaines doses et lors de certaines expositions.

 


 

Comment la mesurer ?

 

La mesure de la radioactivité s’exprime généralement en Becquerels (Bq). 
 
La dose reçue est quantifiée en Millisieverts  (mSv) 



 
Elle se mesure à l’aide d’un compteur de désintégrations radioactives/sec, appelé compteur Geiger et capable d'afficher les valeurs en temps réel.

 

 


 

Les risques pour la santé


Les rayonnements α, β et γ produits par la radioactivité sont des rayonnements ionisants qui interagissent avec la matière en provoquant une ionisation. 
 

L'irradiation d'un organisme provoque des effets qui peuvent être plus ou moins néfastes pour la santé, selon les 

doses de radiation reçues, la durée d'exposition (aiguë ou chronique) et le type de rayonnements concernés. 


                                •    mutations et lésions de l'ADN des cellules 


                                •    cancer du poumon (radon), du colon, leucémie,… 


                                •    brûlures de la peau 


                                •    altération du système immunitaire 


                                •    risque de voir survenir chez les futurs bébés des malformations, des troubles   
                                     de la croissance et des troubles mentaux 


 

LE  RADON

 


Le radon est un gaz radioactif incolore et inodore. 

 
 
Il provient de la désintégration radioactive du radium qui dérive de la désintégration radioactive de l'uranium.  
 
Le radon se trouve en quantité variable dans tous les sols et les roches, ainsi que dans de nombreux matériaux de construction.


Le radon dans les bâtiments, dans nos habitations 


Le radon qui s'échappe du sol à l'air libre, est rapidement dilué dans l'atmosphère.  


 
Par contre, lorsqu'il pénètre dans les constructions, il peut s'y accumuler et atteindre des concentrations élevées 

dans des endroits peu ventilés.

Le radon pénètre dans les constructions par les fissures, les trous dans les murs et les fondations.

 

 


 

Comment le détecter et le mesurer ?


Incolore et inodore, sa présence à l'intérieur de la maison peut cependant être aisément détectée avec un 

équipement adéquat.
 
 
Il existe diverses méthodes pour la mesure de la concentration en radon.
 
 
 
soit à l’aide du détecteur radon pour une mesure de longue durée (3 mois)

                           

 
 
soit en utilisant un moniteur radon  pour des mesures à court terme  (48h)

                     


 

Les risques pour la santé

 
Aujourd’hui, il est totalement prouvé que le risque de développer un cancer des poumons suite à une exposition prolongée au radon est important. 

 

 

 

Lorsque l'air est inhalé, les particules radioactives qui résultent de la désintégration du radon exposent les poumons à l'irradiation alpha et  
augmentent ainsi le risque de développement d'un cancer du poumon. 

 

 

 

 

Ce risque augmente en fonction de la concentration en radon dans l'air et de la durée 
de l'exposition. Par conséquent,plus la concentration en radon dans l'air est élevée,

et plus le temps passé à l'intérieur est important, plus le risque est élevé. 
 
 


 

Comment y remédier et comment s’en prémunir ?


Mesures préventives:    

 

Aérer les sous‐sols et vides ventilés avec des grilles de ventilation.            
 
                                        Placer une membrane pare‐radon lors de la construction d'un bâtiment. 
 
                                           
                  Placements: au‐dessus de La dalle                   Placements: en‐dessous de La dalle                          

 



Placer un puisard relié à un système d'évacuation en‐dessous des fondations de l’habitation.

 


Le puisard (collecteur de radon) est une boîte en PVC qui est placée en dessous des fondations  et qui permet de collecter les gaz qui se trouvent dans le sol. Au puisard est raccordé un tuyau en PVC destiné à évacuer l’air pollué en radon vers l’extérieur.

 

 

 
       

 

Quelques mesures curatives:        

 

Aérer chaque jours les pièces de vie (plusieurs minutes). 
 
                                         Appliquer une membrane liquide RADON BLOCK sur le sol. 

 

                                 
 

                            membrane étanche et élastique qui protège contre l’entrée du radon

 

 
Placer un système de ventilation électrique dans les pièces de vie.


 

Ce système permet de réduire la concentration en radon dans des locaux (pièce habitée, cave…) dans le cas de

concentrations en radon relativement peu élevées 

(<700 Bq/m³).

Il est équipé d’un système de récupération de chaleur de sorte  à réduire les pertes d’énergie

 

 

Placer un système de ventilation électrique forcée avec puisard.

 

                                  

Il existe d'autres moyens et méthodes pour remédier au radon.

Celles-ci seront envisagées et évaluées en fonction de la concentration en radon et des conditions locales d'aménagement.

Une mesure à court terme (10 jours) donne une indication de l'exposition; c'est la mesure à long terme (généralement étalée sur une période de 3 mois en hiver, de préférence) qui devra prioritairement être prise en compte.

Les valeurs mesurées varient en fonction des saisons, de la météo, des mouvements du sous-sol,...