La pollution au dioxyde de carbone:  le Co2  

 

Le dioxyde de carbone est plus communément appelé CO2.  

 

Le gaz carbonique, inodore, incolore, est créé principalement par la respiration humaine, animale, végétale, par les systèmes de chauffage,...  

 

La teneur en CO2 est l’indicateur principal de la qualité de l’air que l’on respire.

 

C’est un élément important qui a une influence considérable sur notre bien-être au quotidien dans les espaces fermés.

 

Dans les pièces closes, comme les salles de cours, les bureaux, les salles de réunion où sont souvent rassemblées de nombreuses personnes et où il est parfois difficile d'aérer, quelques minutes suffisent pour atteindre des valeurs de l'ordre de 5 000 à 6 000 ppm  de dioxyde de carbone.

 

 


 

Comment le mesurer ?


 
La teneur en CO2 se mesure en pourcentage de volume d’air ou en « ppm » (par)e par million). 


1.000 ppm est égal à 0,1% de gaz carbonique dans l’air.


 
L’air frais ambiant en campagne contient environ 400 ppm de CO2.  
 
Dans les ville, la concentration monte, en moyenne, à 700 ppm. 
 
L’air expiré par une personne contient entre 40.000 et 50.000 ppm de CO2.

 

                                


      La mesure s’effectue avec un capteur de Co2, affichant la grandeur en temps réel.

 


 

Les risques liés au Co2


Le Co2 est toxique pour l’homme.  
 
Une trop grande concentration a une influence directe sur notre corps. Plus le taux est élevé, plus nous aurons du mal à nous concentrer et plus le mal-être éprouvé sera grand.

 

           


Dans le cadre des écoles, différentes études ont montré et prouvé que les élèves apprenent moins bien lorsque le CO2 est trop élevé. Des études menées dans le monde du travail prouvent que lorsque le CO2 augmente, la productivité baisse

de même que la concentration et la rapidité de traitement des informations ainsi que les prises de décision.  

 

Un taux de Co2 trop élevé nous fait ressentir un mal être, une impression d’air vicié, parfois des maux de tête, nous passons en moyenne près de 85% de notre temps enfermés à l'intérieur de bâtiments.

 


 

Comment maintenir un taux de Co2 acceptable ?


Un taux de CO2 acceptable au quotidien est généralement compris entre 600 et 1000 ppm.

 


La solution renouveler l’air régulièrement 
  
Cela peut se faire simplement en ouvrant les fenêtres, mais également en faisant usage d’un système de régulation de la ventilation.